With a little help from my friends

Le nouvel album « Lauren Stuart and the book of love », sort le 1er octobre prochain, en vinyle et digital. Loin d’être une oeuvre totalement solo (comme l’était le premier album), de nombreux invités ont apportés leur pierre à l’édifice cette fois, comme pour contrebalancer l’humeur solitaire et mélancolique des compositions.

Il est temps de vous présenter ces amis, sans qui ce disque ne serait évidemment pas ce qu’il est : à commencer par Vincent Eyraud, qui compose le titre « Blind » et joue du piano sur divers morceaux. Jérémy Grollier (ex-compagnon de François dans le groupe Alter ego, aujourd’hui dans Astoria dogs) co-signe et joue de la guitare sur deux titres, « In summer or » et « Too old to know ». Des titres qui traînaient dans un placard, inachevés, depuis 10 ans…

Evidemment, les amis de deja vu sont là aussi : Renaud Ponsot au banjo (!) et Isaure Claire au piano. Renaud, qui était dans le « Lauren Stuart band » en 2009, tout comme Ian Lecoz (qui officiait également au sein de A*Song à cette époque là), et qui participe aujourd’hui grandement aux arrangements du nouvel album (orgues, mellotrons, Rhodes, MS20…).

21 juin 025 copie
Le « Lauren Stuart band » en 2009. De gauche à droite: Ian Lecoz, François Serin, Renaud Ponsot, Mathieu Larue.

Mais la liste ne s’arrête pas là : Christian Quermalet (The Married Monk) lit de sa belle voix grave « Talking in bed », un poème de Philip Larkin, sur le morceau éponyme, et orchestre une véritable symphonie de Mellotron sur « Tell me ». Thomas Dupré (Le grand fusil) est à la guitare picking sur « Anywhere around », Joseph Merrick au trombone sur « What you’re doing » et Philippe Buton (Yepp, Oktobre) aux claviers déstructurés sur « Summertime on the way ».

Enfin, last but not least, soulignons les précieuses présences féminines de Emilie Bernard (aux choeurs sur « Talking in bed »), Alix Hillen (backing vocals sur « Blind ») et le duo avec Iris Johner sur le morceau qui cloture l’album, « Awayland ».

A découvir à partir du 1er octobre…

Publicités

Une réflexion sur “With a little help from my friends

  1. Ping : "Lauren Stuart and the Book of Love" : du pop-folk lyonnais de classe internationale | toniolibero

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s